Le Format Base Adresse Locale

Informations techniques et préconisations

Un fichier Base Adresse Locale correspond à un format d'échange aujourd'hui en version 1.2. Issu des travaux du groupe de travail mis en place par l’Association des Ingénieurs Territoriaux de France (AITF), ce format garantit une intégration réussie des Bases Adresse Locales dans la Base Adresse Nationale. L'éditeur en ligne de Base Adresse Locale Mes Adresses gère ces informations et les transfère directement à la Base Adresse Nationale sans que la commune ait à manipuler de fichiers. Les spécifications présentées ci-dessous sont utiles pour gérer une Base Adresse Locale sur un outil dédié.

Tableau simplifié du format BAL 1.2 proposé par l'AITF :

Identifiant

Obligatoire

Description

uid_adresse

identifiant unique national d’adresse

cle_interop

Oui

clé nationale d’interopérabilité

commune_insee

Oui

code INSEE de la commune

commune_nom

Oui

nom de la commune

commune_deleguee_insee

code INSEE de la commune déléguée

commune_deleguee_nom

nom de la commune déléguée

voie_nom

Oui

nom complet de la voie

lieudit_complement_nom

nom du lieu-dit historique ou complémentaire

numero

Oui

numéro

suffixe

informations qui complètent et précisent les numéros d’adresses

position

Oui

décrit la position d’une adresse (liste de valeurs)

x

Oui

système de projection légal en vigueur sur le territoire concerné

y

Oui

système de projection légal en vigueur sur le territoire concerné

long

Oui

coordonnées exprimées en WGS84

lat

Oui

coordonnées exprimées en WGS84

cad_parcelles

liste des parcelles, séparées par un pipe (|), desservies ou représentées par cette adresse

source

Oui

organisme ayant créé ou diffusé cette adresse

date_der_maj

Oui

Date de la dernière mise à jour de la donnée au format AAAA-MM-JJ

Des outils en ligne permettent de valider les fichiers Base Adresse Locale La Base Adresse Nationale gère des alias à l'import : lon, longitude => long latitude => lat

Bonnes pratiques pour faciliter la réutilisation des adresses

Bien rédiger une adresse

  • voie_nom, numero, suffixe: Le nom de la voie et de son complément sont rédigés en toutes lettres, en minuscules accentuées, la première lettre de la voie et du nom seulement étant écrites en majuscule. Le complément est réservé aux hameaux et lieux-dits historiques. Il est conseillé de limiter le champ suffixe aux indices de répétition du type bis, ter : même si ce champ est relativement libre dans les spécifications, y placer trop d'informations dégrade l'adresse.

  • cad_parcelles: La commune délivrant un certificat de numérotage associe une numérotation à une parcelle. Le registre de filiation parcellaire de DGFiP, disponible en open-data, permet de connaître les parcelles associées à une adresse :

  • Voies sans adresse : le numéro attendu pour les voies sans adresse est 99999 et non 0. En effet, le numéro 0 existe dans certaines communes comme adresse officielle.

Le format BAL dans l'éditeur Mes Adresses

L'éditeur en ligne de Bases Adresses Locales Mes Adresses est fondé sur le format BAL 1.2 ci-dessus avec quelques adaptations qui permettent de conserver un outil léger, même en cas de connexion médiocre. Par exemple, le champ uid_adresses est géré lors de l'importation des adresses dans la Base Adresse Nationale et doit rester vide.